• Full Screen
  • Wide Screen
  • Narrow Screen
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size
Archives
You can delete this sample category.

DocumentsDate de mise en ligne

Trier par : Titre | Date | Clics | [ Croissant ]
file icon Germinal 062populaire !Tooltip 21/11/2010 Clics: 1726

De son vivant, le système néocolonial et patrimonial qui tient les Camerounais captifs de leur instinct de conservation lui a causé toutes les misères. Il était même devenu un pestiféré. Mort, c’est-à-dire devenu inoffensif, les vampires et les cannibales qui ont confisqué notre patrimoine commun l’érigent en Héros national et offrent 10 millions de francs Cfa à certains membres d’une “famille” qui ne maîtrisent ni les enjeux,ni les combats menés par Pius Njawé. Télécharger

D'après plusieurs sources, le président sortant, Paul Biya serait en pôle position à l'issue de la présidentielle du 09 octobre 2011 avec un peu plus de 78% de voix. Les Camerounais attendent le verdict du Conseil constitutionnel, seul habileté à programmer les résultats définitifs.
file icon Germinal 056populaire !Tooltip 21/11/2010 Clics: 1678

Le cheminot, aventurier politique devenu professeur de journalisme à la faveur du décret le nommant ministre de la Communication, s'est payé en l'occurrence le grade de professeur de médecine. Qui viole allégrement le serment  d'Hippocrate (qu'il n'a jamais prêté) et le secret médical (qu'il ignore). Virtuose de la transhumance et des voltiges politiques, Issa Tchiroma Bakary restera-t-il fidèle à ses virevoltants retournements, même à la mangeoire autour de laquelle il venait d'être convié?

file icon Germinal 053populaire !Tooltip 21/11/2010 Clics: 1538

Depuis quelques mois, la diaspora camerounaise en Europe et en Amérique du nord s'affiche ouvertement contre le gouvernement du Renouveau. Pour la contrer et la surveiller, le régime de Paul Biya met les espions à ses trousses

file icon Germinal 037populaire !Tooltip 21/11/2010 Clics: 1523

Les partisans de Paul Biya ont voulu réfuter le contenu du rapport du Ccfd. Ils ont contribué à répandre les soupçons qui pèsent sur lui. Ces soupçons sont devenus, pour la majorité des Camerounais une sorte d'évidence : Paul Biya a pris des libertés avec l'argent de l'État. Les marches et les motions de soutien ne sont pas des preuves  de son innocence.

Page 6 sur 7